Tintignac

mercredi 19 septembre 2007, par marc

Des steppes d"Anatolie aux montagnes de l’Olympe, des vallées des Balkans à l’embouchure du Xanthe, j’ai parcouru des milliers de kilomètres à la découverte de sites archéologiques mythiques.

Et pourtant ...

Pendant des semaines, allant de Tulle à Limoges, je suis passé régulièrement devant ce qui semblait n’être qu’un banal pré, bien vert, dans la campagne limousine.

JPEG - 54.2 ko
Le "pré" de Tintignac

C’est lors d’un trajet qu’un collègue me fit remarquer la forme particulière d’un talus hémisphérique et m’indiqua que ce repli de terrain dissimulait en réalité... un amphithéâtre gallo-romain.

Et voici comment sous l’herbe bien grasse de cette campagne paisible se dissimule le site achéologique de Tintignac.

- Venise n’est pas en Italie
- Venise c’est chez n’importe qui
- Fais-lui l’amour dans un grenier
- Et foutez-vous des gondoliers
- Venise n’est pas là où tu crois
- Venise aujourd’hui c’est chez toi
- C’est où tu vas, c’est où tu veux
- C’est l’endroit où tu es heureux

Et oui, le bonheur est dans le pré, l’Atlantide, la cité engloutie, la cité perdue n’est pas au bout du monde... Elle est là noyée dans cette paisible campagne... Venise n’est pas là où tu crois...

Les journées du patrimoine des 15 et 16 septembre m’ont permis d’en savoir un peu plus...

C’est un imposant sanctuaire dont l’origine remonte aux époques celtiques qui s’élevait là. Si le site est connu depuis le XVVII siècle, a été fouillé de manière empirique au XIX ème, il n’en demeure pas moins qu’il est loin d’avoir livré tous ses secrets...

JPEG - 31 ko
Plan du site

La quasi totalité des bâtiments se trouve enfouie. Des fouilles exploratoires menées de 2001 à 2005 ont permis de confirmer l’existence d’un ensemble d’édifices monumentaux dont un thêatre ou amphithêatre de 2000 places.

Que faisait là cet ensemble architectural, où se trouve la ville qui devait l’entourer ? Mystère... Ne s’agit il que d’un sanctuaire au carrefour de routes importantes ? Certes il est établi qu’une des routes de l’étain qui reliiait le bassin méditerranée aux îles anglaises passait par là, le site ne serait-il qu’un relais sur cette importante voie de communication ? Les hypothèses se multiplient, il faudra attendre de prochaines campagnes de fouilles pour en savoir un peu plus ...

JPEG - 55.2 ko
Vue aérienne "vestiges à découvert"

Vue du site au moment des fouilles : les monuments sont en partie dégagés, actuellement tout est recouvert de terre, de graviers et d’herbe pour protéger les édifices en attendant leur mise en valeur dans de bonnes conditions de conservation.

On dit que les premiers fouilleurs cherchaient un Veau d’Or... L’imagination s’enflamme ... Les dernières fouilles ont permis de dégager des trésors achéologiques bien réels : des carnyx , terrifiantes trompes de batailles gauloises, des casques celtes, des épées ...

JPEG - 44.1 ko
Cella : sanctuaire gallo romain

- en savoir plus sur le site de Tintignac.

- quelques photos prises lors des journées du patrimoine


Agrandir le plan

Répondre à cet article

18 visiteurs en ce moment

263

18 visiteurs en ce moment

SPIP | squelette | | Plan du site | mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
 |